06 63 82 45 62

Planète psychologie positive

EMDR

Cette technique a été créée par Francine Shapiro et permet de retraiter les traumatismes. Quand il fonctionne normalement, le cerveau traite naturellement les émotions qui accompagnent le souvenir et les désactive. Toutefois, il arrive qu’un évènement douloureux (séparation, deuil, perte d’emploi, etc) laisse une trace dans le cerveau et réactive des images, pensées,  émotions, les sensations liées à l’évènement.
Cette charge peut être aussi puissante que dans le passé sans que l’on puisse contrôler les réactions de son esprit, de son corps, car le plus souvent, on ne fait plus le lien avec l’évènement d’origine.
Pour les traumas comme, par exemple, les humiliations subies en public, le fait d’être lâché par l’être aimé, un accident de voiture, la perte brutale de son emploi, ou les souvenirs particulièrement douloureux, les pensées intrusives sont omniprésentes et angoissantes même en essayant de rationaliser les faits.

L’EMDR stimule le processus naturel de guérison du cerveau

En débloquant le souvenir traumatique, l’EMDR permet au cerveau de digérer l’information «stockée», ce qui entraîne la disparition des sensations négatives, des émotions pénibles et des sentiments de dévalorisation, de culpabilité, qui les accompagnent.
Après la séance EMDR, le système de traitement de l’information (Shapiro, 2002) du cerveau est rétabli, ce qui permet de gérer d’une façon différente l’avenir.
Avant de pratiquer l’EMDR, des séances préparatoires sont nécessaires, elles permettent au praticien d’évaluer la pertinence de l’EMDR mais aussi les cibles à traiter.

Depuis sa création, l’EMDR a bénéficié de nombreuses recherches qui ont permis d’établir son efficacité, et sa rapidité d’action (70% des traumatismes sont traités en 3 séances,  Ironson, Freund, Strauss, et Williams, 2002).

L’EMDR est également efficace sur les traitement des phobies (De Jongh, Ten Broeke & Renssen, 1999 ; De Jongh, van den Oord & Ten Broeke, 2002), mais aussi les troubles paniques (Fernandez & Faretta, 2007), les troubles d’anxiété généralisé et les troubles d’anxiété (Gauvreau & Bouchard, 2008). L’efficacité est avérée aussi sur les problèmes d’estime de soi (Soberman, Greenwald & Rule, 2002), mais aussi pour la dysmorphie corporelle (Brown, McGoldrick & Buchanan, 1997), les dysfonctionnements sexuels (Wernik, 1993),l’anxiété de performance (Barker & Barker, 2007).

L’efficacité et la rapidité de l’EMDR ont suscité d’autres développements et applications comme le renforcement et l’installation de ressources de Leeds (1995) (Korn & Leeds, 2002), le Peak Performance de Foster et Lendl (1996), Foster, 2012), ou le protocole d’optimisme EMDR (Laizeau, Nousse & Chakroun, 2011).

Clairement, l’EMDR peut être avantageusement utilisée pour développer des ressources, les stabiliser, mais aussi pour développer les potentiels  et la performance.

Toutes ces applications et protocoles vous sont proposés dans le cadre de mon activité.

Précautions

L’EMDR est une méthode de psychothérapie. A ce titre, elle doit être pratiquée par un psychiatre, psychologue, psychanalyste ou psychothérapeute certifié (certificat d’étude Européen) et formé par l’association EMDR Europe.
Martine Regourd-Laizeau a été formée par David Servan-Schreiber et, est membre de l’association EMDR  France depuis 2004.

7 avantages concrets à dire MERCI

Recevez mon E-book gratuit en rejoignant ma liste d'abonnés

7 avantages a dire MERCI 2

Félicitations, rendez-vous dans votre boîte Email pour obtenir votre E-book

Share This