06 63 82 45 62

Oui, c’est la rentrée des classes pour les enfants, pour les parents qui les accompagnent. Il y a pourtant une catégorie de personnes qui font aussi leur rentrée sans être sous le feu des projecteurs, ceux qui reprennent leurs études.

Je suis heureuse de parler d’eux car j’en ai fait partie. Ceux qui reprennent leurs études sont bourrés de doutes et même de façon plus douloureuse que les étudiants qui ont pourtant leur avenir à construire. Ceux qui reprennent, ont lâché, quitté, abandonné leurs études et ont fait un vrai choix, celui de les reprendre, de réinvestir cette posture d’apprenant, de celui qui ne sait pas encore, alors que d’autre part, ils ont une vie qui fonctionne bien. Ils sont mariés (ées), ils ont une expérience du travail et reviennent dans ce bain de jouvence au milieu des jeunes bacheliers et bachelières. Ils ont compris que leur progression est encore possible et que l’université ou toute autre école leur permettra d’accéder à un savoir qu’ils ont déjà programmé dans leur futur.

Lorsque j’ai repris mes études, j’avais envie de faire « jeune » pour gommer les différences, et ce n’était pas pertinent. Pour les profs, ceux qui reprennent leurs études sont appréciés pour leur rigueur et leur engagement. Pour les jeunes, c’est assez curieux… Je me rappelle d’une réflexion d’un étudiant me reprochant de « prendre la place d’un jeune puisque j’avais du travail ». Sa réflexion réveillant un fond de culpabilité, je n’avais pas pu lui répondre que s’il travaillait autant que moi, il aurait aussi sa place.  Alors,  si vous voyez un « vieux » à l’université, une Cathy fendant l’air en scooter, pensez à la motivation, à la volonté qui les anime, pour apprendre en plus de leur travail et félicitez les de la démarche !

7 avantages concrets à dire MERCI

Recevez mon E-book gratuit en rejoignant ma liste d'abonnés

7 avantages a dire MERCI 2

Félicitations, rendez-vous dans votre boîte Email pour obtenir votre E-book